La fatigue des élastomères est un phénomène de dégradation de la résistance d'un matériau sous l'action répétée de sollicitations. Plus particulièrement, la fatigue mécanique est la réduction des propriétés mécaniques sous l'effet de sollicitations mécaniques combinées à d'autres paramètres tels que la température, le milieu ambiant, la fréquence de sollicitation, la dissipation intrinsèque du matériau. (LACROIX, 2004)

 

Approche initiation de fissure :


Objectif :
Estimation de la durée de vie d'une pièce en caoutchouc
 
Typiquement, une éprouvette type diabolo est testée sur une machine de fatigue.
Les conditions opératoires sont choisies en fonction d'un cahier des charges en lien avec les industriels.

Une modélisation numérique préalable permet de valider la qualité du test à développer.

Exploitations de résultats :
    • courbes d'endurance de type SN
(contraintes/nombre de cycle à la rupture)
    • évolution de la dissipation d'énergie
(aire hystérésis)
    • suivi de l'échauffement externe de l'éprouvette
    • analyses des faciès de rupture

Thématiques de recherche :


  • Etude du comportement en fatigue d'élastomères équipant des systèmes de transmission
  •  Impact de la formulation sur le comportement en fatigue d'élastomères synthétiques
  •  Détermination d'un critère de fatigue multiaxial appliqué à un élastomère synthétique
  •  Développement des techniques de « marker-bands » en fatigue -Identification de moyens de détection de fissure

Infos


Thèses
Florian LACROIX (2004)
Jean-Louis POISSON (2012)

Stages
stages de fin d'études, Master recherche, Master pro dont IFOCA